Le Hasard

Qu’est-ce que c’est ?

C’est simple. Le mot le dit. Laisser le hasard décider pour soi. C'est un truc personnel que j’ai développé dernièrement.

Je l’utilise quand?

  1. Si j’oscille entre deux idées ou deux concepts
  2. Si je chipote sur un passage depuis un certain temps
  3. Lorsque je me questionne sur l’utilité d’un passage dans mon roman
  4. Lorsque j'ai un dilemme majeur concernant la structure du récit ou le rythme…

 

L’utilité de choisir le hasard est de briser sa mauvaise confiance en soi ; ce qui m’a beaucoup handicapée dans le passé. Je suis le genre à me poser beaucoup trop de questions et à toujours remettre en question ce que je fais. Et, lorsque je vois que je n’avance pas ou que mes inquiétudes ont tendance à toujours revenir, je ne perds plus de temps. Je laisse le hasard trancher pour moi et je m’en tiens au résultat sans m’attarder davantage.

 

Comment ça fonctionne ?

Moi, j’utilise les cartes de Tarot. Pourquoi ? Parce que c’est l’outil principal que j’ai utilisé pour créer le concept de ma saga « Cydartha ». Tant qu’à m’inspirer des cartes, autant les utiliser jusqu’au bout durant la rédaction de mon histoire ;)

Lorsque j’ai besoin d’aide, je mélange les cartes dans mes mains et je pose mon dilemme. Et là, je continue de mélanger en répétant ma question, jusqu’au moment où une carte tombe à terre ou se tourne dans mon jeu d'elle-même. C’est ma réponse.

  • Réponse positive =  premier choix.
  • Réponse négative = deuxième choix
  • Lame d’avertissement = aucun des deux (là, il faut que je me creuse la tête pour trouver une autre idée)

J’ai compris en utilisant cette méthode qu’il faut être clair en commençant avec notre question. Dire en partant : « si une carte positive tombe, cela veut dire telle affaire et si c’est une carte négative, une autre. » De cette manière, il n’y a pas de zones grises lorsque la carte se dévoile à nous^^

 

Vous pouvez prendre des dés aussi.

  • Nombre pair = premier choix
  • Nombre impair = deuxième choix

Cela paraît étrange ou naïf, mais cela fonctionne parfaitement dans mon cas. J’ai entièrement construit l’intrigue du premier tome de ma saga ainsi, de même que pour son concept général. Et, je ne compte plus ne nombre de fois où je me suis arrêtée en cours de rédaction pour poser des questions aux cartes. Fiou !

 

Voici d'autres outils pour le hasard:

  • Des runes ou une pièce de monnaie (pile réponse 1, face réponse 2)
  • Faire une pige (dans un chapeau, un sac ou une boîte, peu importe^^)
  • Utiliser un logiciel qui fait un tirage au sort (se trouve facilement via google)

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×