Les Types de Maisons d'Édition

Salut salut ! Aujourd’hui, je vais vous parler des maisons d’édition et plus précisément des différents types retrouvés sur le marché.

Mais, avant de vous lancer à la recherche d’une maison, il faut avant tout déterminer quel genre d’auteurs vous êtes. Je vous invite à vous rendre sur cet article : http://mast-pierre.e-monsite.com/pages/trucs-et-astuces/l-edition/votre-profil-d-auteur.html

 

Sur ce, allons-y !

 

***Je tiens à préciser que c’est un article objectif, à titre d’information seulement. Mon but n’est pas de valoriser ou de dénigrer une maison ou une autre. Je me garderai donc d’émettre mon opinion en la matière.

 

Maisons d’Édition Traditionnelles

Qu’est-ce que c’est ?

C’est une entreprise à compte d’éditeur, c’est-à-dire que l’éditeur prend en charge la fabrication du livre, sa distribution en librairie et sur les points de vente, en plus de s’occuper d’une grande partie de la promotion. L'auteur n'a rien à débourser.

 

Les royaltities varient entre 8% et 10% (si vous êtes très très chanceux, car en moyenne, c'est 8%)

 

Comment fonctionnent-elles ?

Sur leurs sites, elles ont toutes ou presque toutes un onglet « Manuscrits ». Sinon, c’est l’onglet « Contact » qu’il faut chercher. Dans cet onglet, il est indiqué comment poster son manuscrit, leur ligne éditoriale et la mise en page autorisée.

 

La sélection des livres est très stricte. Quelques parutions par années pour des centaines, voire des milliers de manuscrits reçus. Elles ont un ou plusieurs comités de lecture et oui, elles lisent tous les manuscrits. Mais généralement, les comités savent si un manuscrit a du potentiel ou non dès le ou les premiers chapitres. Dans d’autres cas, elles doivent trancher et laisser de côté quelques perles après mûres réflexions.

 

Info : Elles ont de l’expérience et ce ne sont pas des machines. Vu la quantité de lecture qu’elles ont sur les bras, elles doivent faire plusieurs tris et ont des trucs pour repérer facilement les histoires qui ont du potentiel et celles qui n’en ont pas.

 

Pour les petites maisons d’édition, le délai d’attente dure quelques semaines et peut aller jusqu’à trois mois environ. Pour les plus grosses maisons, cela peut varier entre 3 et 6 mois et même aller jusqu’à un an d’attente.

 

Voici deux exemples de lettres de refus que vous pourriez recevoir (pour en avoir reçu plusieurs, elles disent toutes quelque chose qui ressemble à ceci) :

 

Capture 5

 

(Cliquez pour voir les images)

 

Capture 6

 

 

 

Les Maisons d’Édition à Compte d’Auteur

Qu’est-ce que c’est ?

C’est une maison d’édition qui offre la plupart des services d’une maison d’édition traditionnelle, mais aux frais de l’auteur. Pour un manuscrit de 400 pages Word en double interligne, le prix revient entre 2000 euros à 3900 euros, selon l’option que vous choisissez (tout dépendant des « inclus » dans votre contrat comme la correction, les marque-pages, la presse, le pourcentage de droits d’auteur déversé aux auteurs, etc.). D’autres offrent un prix de base et le prix de ces options est ajouté au choix.

 

Les royalities varient entre 15% et 30%

 

Comment fonctionnent-elles ?

Elles ne font pas vraiment de sélection ou peut-être que si, mais vraiment minime. C’est un service qu’elles offrent, avec un prix. Parfois, elles permettent de faire plusieurs versements. Pour envoyer son manuscrit, cela fonctionne souvent de la même manière que les maisons d’édition traditionnelles. Un onglet « manuscrits » est réservé pour les auteurs.

 

Voici de quoi les contrats ont l'air :

 

 

Capture editions 1

 

(Cliquez pour voir les images)

 

 

Capture

 

 

 

Les Plateformes Alternatives

Qu’est-ce que c’est ?

Ce sont des plateformes en ligne qui aident les auteurs indépendants (ceux qui s’éditent eux-mêmes) dans leurs démarches. Cela peut être gratuit, mais coûteux en même temps.

 

Les droits d'auteur varient entre 12% et 20% pour une version papier et entre 50% et 60% pour la version ebook.

 

Comment fonctionnent-elles ?

C’est un service à la carte. Tout a un prix, mais si nous sommes débrouillards et que nous faisons tout nous-mêmes, nous n’avons rien à débourser.

 

Contrairement aux maisons d’édition à compte d’auteur, nous avons donc possibilité de prendre uniquement l’aide nécessaire pour la création, la publication ou la distribution du livre. Si nous sommes habiles pour créer la page couverture, pas besoin de prendre ce service. Idem pour la promotion ou la mise en page du récit. Cela permet de réduire considérablement le prix de départ (sauf si on a besoin d’aide pour à peu près tout, là, le prix gonfle rapidement).

 

***Il ne faut pas oublier qu’ils ne prennent pas la responsabilité de faire pour vous les démarches légales. Le dépôt légal entre autres ou l’ISBN, même s’ils peuvent offrir leur propre ISBN si on en fait la demande***

 

 

L’Auto-Édition

Qu’est-ce que c’est ?

Comme avec les maisons d’édition alternatives, les auteurs indépendants doivent tout faire eux-mêmes. Sauf que cette fois, il n’y a pas d’aide ou pas de services offerts pour compléter leurs démarches. Ils doivent se démener eux-mêmes avec la fabrication, l’impression, la distribution, la promotion, etc. etc.

 

Les royalities dépendent où et comment vous publiez votre livre. Mais, d’après ce que j’ai vu, ils sont plus élevés qu’avec tout autre type d’édition.

 

Comment cela fonctionne ?

Il faut d’abord trouver un imprimeur et faire énormément de recherches, car il y a aussi des questions légales à ne pas négliger pour publier un livre. Des recherches sur la mise en page aussi et comment fabriquer une page couverture. La correction est une étape essentielle pour augmenter la crédibilité de votre œuvre et l’intérêt des lecteurs aussi.

 

C’est un plus si les auteurs arrivent à trouver des contacts qui puissent les aider. C’est nous qui devons gérer les stocks, les ventes, faire les tirages suivants et faire le compte des inventaires.

 

Bref, l’auteur indépendant est à la fois :

Écrivain

Graphiste

Éditeur

Agent en Marketing

Imprimeur (dans le sens où il s’occupe de ses stocks de vente)

Agent de liaison (trouver des contacts comme communiquer avec la presse ou les salons du livre)

Webmaster et promoteur sur les réseaux sociaux et les plateformes d’écriture

 

***Il est à conseiller d’utiliser un logiciel payant comme Antidote pour corriger votre roman, et trouver des bêta-lecteurs pour vous aider aussi. Encore mieux si vous payez les services d’un correcteur professionnel. Le point le plus important : ne pas corriger son roman uniquement par soi-même, car en tant qu’auteur, nous ne voyons pas toutes les fautes.***

 

Commentaires

  • ma_st-pierre
    Cela fait plusieurs années que j'essaie de me faire publier et que je m'informe pour comprendre cet univers impitoyable. Les images sont vraiment des lettres et des propositions de contrat que j'ai reçues, il y a quelques années.

    Bref, un long parcours sur les bras :)
  • Coralie Fouriau
    Tu t'es bien renseignée dis donc. ^^

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×